fbpx

Notre agriculteur du mois s’appelle Patrice !

Patrice est arboriculteur dans les Bouches du Rhône, un métier qui se transmet dans sa famille depuis des générations. Son exploitation profite d’un climat tempéré et d’un bel ensoleillement qui procurent une qualité remarquable à ses fruits.

Patrice produit avec passion des poires, des pommes, des abricots, des pêches, des cerises ou encore du raisin sur une vingtaine d’hectares et cultive également quelques hectares en maraîchage. Le choix de la diversification !

Nous avons fait sa connaissance en juillet 2020 : nous recherchions alors des approvisionnements en poires pour notre nouvelle production de jus. Très vite, nous avons noué une belle relation avec ce père de famille passionné dont nous partageons les valeurs et les convictions.


Un travail de longue haleine pour une production plus durable

Patrice travaillait auparavant sur l’exploitation familiale conduite en agriculture conventionnelle. Souhaitant changer ses pratiques, il décide de s’installer à son compte en 1998. Il commence par arrêter d’utiliser des désherbants, puis il supprime l’ensemble des produits phytosanitaires de synthèse. Ses motivations ? Préserver l’environnement et la santé de ses consommateurs.

“Je vends mes fruits uniquement si je peux les cueillir et les donner à mes enfants sans crainte”.

En discutant avec un agriculteur bio voisin, Patrice réalise qu’ils partagent les mêmes pratiques. L’idée de labelliser ses productions commence alors à germer dans son esprit. Il se renseigne auprès des organismes techniques de sa région et, profitant d’un écosystème propice, entame la conversion de l’ensemble de son exploitation en 2019. Franchir le cap est une évidence pour Patrice qui s’y prépare depuis maintenant 20 ans.

“La conversion totale me permet de trouver un meilleur équilibre. Le choix des variétés est également simplifié.”

Patrice va même au-delà du cahier des charges et engage une réflexion sur l’économie de ressources. Il profite notamment du microclimat de la proximité du Rhône pour diminuer ses arrosages. Le résultat ? Des fruits gorgés de sucre et non pas d’eau !


Un partenariat fructueux

En s’associant à BioDemain, Patrice peut rester complètement focalisé sur son métier : l’agriculture. La production et la commercialisation sont deux activités bien distinctes qui nécessitent du temps et des compétences différentes. BioDemain apporte également à Patrice l’opportunité de développer un lien direct avec le consommateur.
Le fruit de cette belle collaboration ? Un jus de poires Guyot et Williams gorgé de soleil ! Et ça n’est probablement pas terminé car de nouvelles surprises arrivent en 2021 !  


Pour Patrice, la conversion c’est :

Effrayant : Malgré toute la réflexion engagée depuis son installation, la conversion peut être une source d’inquiétude. La peur de l’échec reste bien sûr présente.  C’est un saut dans l’inconnu !

Progressif : Patrice ne regrette pas d’avoir fait évoluer ses pratiques pendant 20 ans. Passer au bio implique de nombreux changements. En s’adaptant progressivement il a vécu des changements moins radicaux.

Satisfaisant : Patrice est aujourd’hui pleinement épanoui dans la conversion, le label étant la concrétisation de nombreuses années de travail. Il ne regrette pas le chemin parcouru et pourra, dès 2022, apposer la certification bio sur ses délicieux fruits ! Un parcours de longue haleine récompensé par des produits de qualité et labellisés !

Son conseil pour les agriculteurs qui souhaitent passer au bio : Se lancer ! Il faut prendre des risques pour se diriger vers une agriculture saine, éco-respectueuse et développer un monde durable. Un effort qui participe au bien de tous.


> Vous souhaitez aider Patrice ? Son Jus de Poire pas (encore) bio est disponible dans nos magasins partenaires.

> Vous êtes un agriculteur en conversion biologique ? Nous pouvons également vous accompagner ! 

Catégories : Uncategorized

Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram